Wednesday, 12 September 2012

Le Morne - The Mournful One

The Cultural Landscape of "Le Morne" is a rugged mountain that juts into the Indian Ocean in the southwest of Mauritius was used as a shelter by runaway slaves, maroons (marron, french for brown), through the 18th and early years of the 19th centuries. Protected by the mountain’s isolated, wooded and almost inaccessible cliffs, the escaped slaves formed small settlements in the caves and on the summit of Le Morne. The oral traditions associated with the maroons, have made Le Morne a symbol of the slaves’ fight for freedom, their suffering, and their sacrifice, all of which have relevance to the countries from which the slaves came - the African mainland, Madagascar, India, and South-east Asia. Indeed, Mauritius, an important stopover in the eastern slave trade, also came to be known as the “Maroon Republic” because of the large number of escaped slaves who lived on Le Morne Mountain. 

  

Le Paysage culturel du Morne est une montagne accidentée qui s’avance dans l’océan Indien au sud-ouest de l’île Maurice et qui a été utilisée comme refuge par les esclaves en fuite, les marrons, au cours du XVIIIe siècle et des premières années du XIXe. Protégés par les versants abrupts de la montagne, quasi-inaccessibles et couverts de forêts, les esclaves évadés ont formé des petits peuplements dans des grottes et au sommet du Morne. La tradition orale autour des marrons a fait de cette montagne le symbole de la souffrance des esclaves, de leur lutte pour la liberté et de leur sacrifice, autant des drames qui ont trouvé un écho jusque dans les pays d’où venaient les esclaves : le continent africain, Madagascar, l’Inde et le sud-est de l’Asie. Maurice, une grande escale du commerce des esclaves, a même été connue comme la « République des marrons » à cause du nombre important d’esclaves échappés qui s'étaient installés sur la montagne du morne. (source: UNESCO)

No comments:

Post a Comment